Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!

Comment mesurer la puissance d’un aspirateur ?

Il existe une multitude d’aspirateurs sur le marché. Certes, il existe plusieurs modèles d’aspirateurs (poussière, eau et poussière, avec ou sans sac, etc.) mais comment savoir lequel est le plus efficace en termes de puissance ?

 

Quels sont les critères à prendre en compte ?

La puissance d’un aspirateur dépend de beaucoup de critères, nous vous les présentons ci-dessous.

Attention à la puissance électrique !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la puissance électrique de l’appareil, exprimée en watt (W), n’est pas un critère pertinent dans le choix de son aspirateur. En effet, cette puissance n’indique en fait que la consommation électrique de l’appareil et n’est donc pas synonyme de performance. Pour choisir un aspirateur performant, il faut donc regarder les critères suivants.

Bon à savoir : suite à la réglementation européenne n°666/2013, la puissance électrique est limitée à 900 W pour tous les nouveaux aspirateurs depuis le 1er septembre 2017.

La puissance utile

La puissance utile est le critère à regarder avec attention car elle indique la performance d’aspiration de l’appareil. Elle s’exprime en watt (W), tout comme la puissance électrique, mais à la différence de celle-ci, elle représente l’énergie convertie en puissance d’aspiration par le moteur de l’aspirateur. La valeur de la puissance utile sera toujours inférieure à la puissance énergétique étant donné qu’il y a toujours des pertes d’énergie dues au frottement et à la chaleur dans le moteur.

La puissance utile est en quelque sorte le rapport entre la dépression et le débit d’air de l’aspirateur. En effet, la valeur de la puissance utile augmente si la valeur de la dépression et du débit d’air augmente. Le rapport idéal entre la dépression et le débit d’air est de 40 kPA / 40 dm3/s.

La dépression

La dépression correspond à la capacité de l’aspirateur à soulever et aspirer les poussières. Elle s’exprime en kilo Pascal (kPa) et est créée par le moteur de l’aspirateur. Quand il est en route, le moteur fait diminuer la pression à l’intérieur de l’appareil, ce qui fait entrer plus facilement de l’air provenant de l’extérieur où la pression est plus forte. En somme, plus la dépression est importante, plus la capacité d’aspiration de l’aspirateur est élevée.

Par exemple, pour nettoyer un tapis ou de la moquette, il est recommandé d’avoir une dépression importante de 40 kPa afin d’extraire plus facilement la poussière qu’il contient. Pour un sol lisse, une dépression de 20 à 35 kPa est suffisante.

Le débit d’air

Le débit d’air correspond au volume d’air aspiré par l’aspirateur chaque seconde. Il peut être exprimé en L/s ou en dm3/s, les valeurs sont équivalentes. Plus le sol est dur, plus le débit d’air se doit d’être élevé afin que l’aspirateur aspire les poussières efficacement en peu de passages : 36 dm3/s pour les sols lisses, au-delà de 40 dm3/s pour les sols durs comme le carrelage ou le parquet.

 

L’étiquette énergie : une manière rapide de situer la performance énergétique d’un aspirateur

L’étiquette énergie, obligatoire pour tous les électroménagers en vente, permet en un coup d’œil de voir la performance énergétique d’un aspirateur. Pour cela, il suffit de lire les informations écrites dessus à savoir :